Nous n’avons jamais été aussi libres!

La période que nous vivons est un aiguillon inespéré (dont le vaccin est la plus belle métaphore) pour le corps, l’âme et l’esprit. Pour nous calibrer sur l’essentiel et ouvrir grand les yeux. Plus rien ne tient, sauf l’espace d’amour et de liberté que nous choisissons de nourrir en nous… Chaque information à laquelle nous tentons de nous agripper s’effrite entre nos mains comme du grès. Le traitement de l’actualité par les médias n’est qu’un vaste champ de bataille avec son bombardement d’informations contradictoires ; la gestion de la crise sanitaire est un yoyo surréaliste ; même l’histoire du monde racontée dans les livres est remise en question.

Pour le bien de l’humanité, un camp salue l’arrivée d’un vaccin planétaire et confie la gouvernance de son existence aux autorités. Pour le bien de l’humanité, l’autre camp rejette le vaccin qu’il perçoit comme la nouvelle arme pour opérer un génocide mondial qui ferait de l’ordre dans cette fourmilière humaine devenue ingérable pour les élites. Pour les uns, le Coronavirus est vécu comme une calamité et une pandémie mondiale, comme s’ils voyaient des charrettes de morts passer sous leurs fenêtres… Pour les autres, malgré la maladie et la souffrance qu’ils acceptent, il est une opportunité historique de changer de paradigme, de bâtir un monde meilleur et libre, sans chaînes ni haine.

Pour moi, le miracle du Coronavirus dont le nom en latin signifie « couronne » est qu’il est venu nous aider à reprendre notre couronne en nous permettant d’affirmer notre liberté et notre transcendance selon les lois et les cycles de la nature.

Choisir sa ligne de temps
Comment pratiquer cette liberté dans ce contexte anxiogène et totalitaire ? Très simplement: d’une part en posant de tous petits actes de tendresse et de fraternité dans son quotidien. D’autre part, en mettant à chaque instant notre attention sur le futur que nous souhaitons et en nous détournant des informations qui ne servent pas notre idéal le plus noble. En choisissant en conscience la version préférée de la grande Histoire comme de nos petites histoires personnelles. Trump ou Biden président, qu’importe! L’essentiel est de ne pas en faire des idoles, mais de rester à la barre de son expérience intérieure. De la guerre de Cent-ans à la guerre de Sécession, du Vietnam à la Syrie, entre un avenir transhumaniste ou connecté aux lois de la nature, quelle est la lecture des événements qui nous fait le plus de bien? Qui s’emboîte le mieux dans nos fabrications mentales? Entre le vaccin tueur ou sauveur, à quel narratif voulons-nous souscrire ?

La vie n’est faite que d’histoires que l’on se raconte. La vérité n’apparaît que dans la ligne de temps où nous les inscrivons. C’est le principe du pic à tickets de caisse sur les comptoirs des restaurants (photo). Chaque tickets représente un choix, une décision, une pensée et définit notre ligne temporelle et notre avenir. Une fois que l’on a compris que notre bonheur ou notre malheur dépend de notre système de croyances, nous sommes déjà guéris et le monde nous ouvre les bras.

Voilà donc le cadeau de cette fin d’année. Comme la période actuelle nous offre autant de narratifs qu’il y a d’humains, chacun est invité à affirmer ses valeurs dans le respect de la diversité des opinions. Ces vœux de loyauté à nous-mêmes, dans notre authenticité profonde, font exploser les partis et les clans, les communautés et les familles. Ce n’est pas grave. Au contraire, c’est le retour du grand équilibre basé sur la sagesse de l’Humanité. On redistribue les cartes et les équipes. Au sein de chaque confession religieuse, gouvernance, communauté et nations, apparait aujourd’hui le besoin d’appartenance à des valeurs qui transcendent pour la première fois la politique, l’économie, les identités culturelles, raciales et sociales. On se libère de notre besoin d’appartenance à des identités et des étiquettes.

Grâce à toutes ces histoires qui s’entremêlent, largement enrichies par les médias et la propagande, chacun peut faire son marché et choisir la narration qui va l’enchaîner ou le libérer. Un événement peut nous fracasser ou nous élever. C’est nous qui choisissons. Il n’est pas réel en soi. La seule chose qui soit vraie, c’est ce que nous en faisons. Nous pouvons le subir ou en tresser une couronne de fleurs.

Effacer le programme de l’esclave
Être sous l’emprise du programme de l’esclave en soi, c’est affirmer que tout le monde à tort et que nous sommes les seuls à avoir raison.  Dès que l’on cherche à imposer une idée ou à convaincre, nous sommes encore entravés. Vivre sa vérité dans la souplesse et dans le respect des autres, avec force et confiance, c’est respirer en homme/femme libre.

Ce qui compte désormais, c’est cultiver la fréquence vibratoire qui nous fait du bien et qui nous met en joie. De cette manière, le futur négatif qui se profile peut se dissoudre de lui-même. Ce processus passera nécessairement par des événements difficiles dont nous serons les témoins, sans les subir. C’est là que nous pourrons nous rendre utiles : en restant alignés sur nos valeurs et notre espérance, nous pourrons tendre la main et venir en aide à nos frères, sans y laisser nos plumes. Ancrés dans notre amour pour notre Terre et au service de l’intelligence de vie, nous pourrons devenir les éclaireurs et des guides pour les plus vulnérables. Sans rien leur imposer, nous leur rappellerons qu’ils ont le pouvoir de choisir leur futur. Veulent-ils montrer dans le train d’un Nouvel Ordre Naturel au service de tous les hommes par les lois de la Nature ou préfèrent-ils continuer à cautionner un Nouvel Ordre mondial au service de quelques-uns par les supra technologies et l’asservissement des humains ? Si l’on cherche plus que jamais aujourd’hui à nous prendre le pouvoir, c’est bien parce que nous sommes ceux qui avons le pouvoir ! Un portail inespéré s’ouvre pour nous libérer de toutes nos vieilles mémoires d’enfermement. La porte de la matrice est ouverte, il n’y a qu’à en franchir le seuil.

Il n’y a qu’à décider de ce que nous voulons semer dans notre propre jardin. Et cette liberté du choix, personne ne peut nous la voler. Ce futur est maintenant. En ce moment, chacun est propulsé dans sa réalité, selon les reliefs de sa conscience et de ses expériences. En continuant à aimer et à nous aimer, en nous émerveillant de ce qu’il y a de plus petit et de plus grand autour de nous, nous élevons notre vibration, entraînant dans notre sillage le réveil de millions d’autres.

Savourer les hauts et les bas sur cette scène humaine, c’est écrire l’avenir avec panache. Ce n’est plus le moment d’avoir raison. L’heure à sonné pour poser des actions positives concrètes et bâtir ce nouveau monde de paix et de justice. Plus ceci sera clair en nous, plus vite nous sauterons dans le train des Vivants.

Nous expérimentons aujourd’hui la dernière phase de cette mise au monde. En apparence, deux réalités contradictoires se chevauchent. En réalité, une seule humanité est en cours de restauration vers la paix et l’harmonie universelle.

Je vous souhaite mes meilleurs voeux pour 2021. Que cette nouvelle année soit le témoin de notre renaissance.

Avatar

Isabelle Alexandrine Bourgeois

Après avoir collaboré pour la télévision, la presse écrite et la radio, Isabelle A. Bourgeois est déléguée humanitaire auprès du CICR avant de devenir rédactrice en chef du magazine du CICR "Avenue de la Paix". En 2018, avec Joy for the Planet, Isabelle traverse 23 pays comme journaliste bénévole pour partager le meilleur de l'homme, raconté dans «La route de la Joie», paru en janvier 2020.

6 réponses à “Nous n’avons jamais été aussi libres!

  1. Toujours de très belles paroles, des mots pleins de bons sens, déposés dans un équilibre parfait et harmonieux entre le Ying et le Yang. Sur ce chemin j’ai déjà fait mon choix, car notre terre est Nature Elle ! Merci Isabelle

    Steve

  2. Amour, lumière, joie!!! quel beau programme pour 2021. Création et co-création, le future se rêve maintenant pour se réaliser à chaque moment propice! Merci Isabelle pour ton beau cadeau témoignage!

  3. Bravo et merci pour ce message si clairvoyant, c’est dans nos têtes et dans nos choix d’abord que notre avenir collectif se construit !

  4. Ce texte est aussi doux et enchanteur que votre magnifique regard…..Je m’endormirais ce dernier jour de l’année avec la ferme intention de choisir le bon train, celui qui m’emmènera vers le Nouvel Ordre Naturel, pour aller semer dans mon jardin des merveilles…. Merci Isabelle, je vous souhaite un merveilleux réveillon. Et pour 2021, de la joie de l’Amour et la réalisation de tous vos projets ! Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *