La joie selon Nassim Haramein

J’avais rencontré Nassim Haramein avant mon départ pour mon road-trip européen en quête de Joyeux. Né à Genève en 1962, le physicien développe une théorie passionnante appelée “la théorie du champ unifié” qui suppose que tout, dans l’univers est connecté, de l’échelle la plus petite à la plus grande, grâce au rôle unificateur de la gravité. Selon sa  théorie, c’est l’espace qui définit la matière. C’est l’espace qui relie l’ensemble de l’univers ou l’ensemble d’une particule. L’espace est présent entre les galaxies, entre les planètes, entre nos cellules, entre nos atomes… La structure atomique est constituée de 99,99% d’espace. En fait, le monde matériel est constitué essentiellement de vide, la matière ne représente que 0,01%. Nassim Haramein propose de s’intéresser plutôt à la partie vide qu’à la partie physique. Ses théories dérangent et bouleversent la vision que nous avons de l’univers du macrocosme et du microcosme. Il donne régulièrement des cours académiques et scientifiques en ligne à tous ceux qui sont intéressés par la science et la conscience…

C’est lors d’une visite dans le Nord de l’Italie où il donnait une conférence que je lui avais tendu le micro sur le thème de la joie… Un sujet plus que jamais d’actualité. Son approche me fait penser à la très longue étude du Ph.D. David R. Hawkins (elle a duré 30 ans) qui nous invite à oeuvrer sur la qualité de notre énergie. Comme lui, je pense qu’en élevant notre vibration par la joie, en aimant, souriant, remerciant, jouant, peignant, chantant, dansant, méditant, marchant au soleil, faisant de l’exercice, profitant de la nature, nous tirons profit de ce champ unifié dans son optimalité. C’est, il me semble, la plus puissante manière de booster notre système immunitaire et de se protéger contre la maladie, en complément bien sûr à une alimentation saine et à la médecine naturelle. À ce sujet, je vous invite aussi à lire l’ouvrage éclairantPouvoir contre force: les déterminants cachés du comportement humain” basé sur la thèse de doctorat de David R. Hawkins. “Pour les humains ayant une vibration plus élevée, l’infection virale est un irritant mineur qui disparaîtra bientôt”, écrit-il. 

 

Avatar

Isabelle Alexandrine Bourgeois

Après avoir collaboré pour la télévision, la presse écrite et la radio, Isabelle A. Bourgeois est déléguée humanitaire auprès du CICR avant de devenir rédactrice en chef du magazine du CICR "Avenue de la Paix". En 2018, avec Joy for the Planet, Isabelle traverse 23 pays comme journaliste bénévole pour partager le meilleur de l'homme, raconté dans «La route de la Joie», paru en janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *