Dès aujourd’hui, suivez la Route de la Joie!

Comme promis, pour nous aider à traverser les temps à venir, j’aimerais vous faire rêver et vous offrir un bouclier de joie. Chaque semaine, je partagerai avec vous l’extraordinaire odyssée que j’ai vécu en 2018 jusqu’à ce jour, comme journaliste nomade à travers l’Europe et la Suisse, en quête de joyeux, d’esprits libres et audacieux. Cette aventure s’est soldée par deux Prix et des centaines d’articles et de reportages-vidéos qui ont réjouis le coeurs de mes lecteurs. Ce road-trip de 40’000 km à travers 23 pays a aussi fait l’objet d’un livre “La route de la Joie” (Éditions Ambre) et d’un film, bientôt en salles, présenté dernièrement au Festival des Globe-Trotters à Paris.
Avec ma caméra, mon micro et mes crayons, j’aimerais vous faire revivre cette aventure sur la joie autour du monde pour montrer la beauté au-delà des ombres, particulièrement actives en ce moment. Je viens de rentrer de mon tour de Suisse qui clôturera cette saga de la joie!

Je raccrocherai chaque épisode à l’actualité du jour pour voir comment nous pouvons appliquer aux problématiques actuelles les recettes de sagesse récoltées en chemin.

 

 

Génèse de Joy for the Planet

Comme Obélix, je suis tombée dans le chaudron de la joie quand j’étais petite… C’est peut-être cela ma chance, mon cadeau de l’existence. J’ai toujours vu le bon côté des choses, même dans les épreuves, les doutes et les chagrins que j’ai traversés. J’ai toujours senti, derrière les coulisses de nos histoires personnelles et collectives, une intelligence de vie animée de bienveillance et d’amour.

Toute ma vie, j’ai appris à regarder « derrière », au-delà des apparences… Et je n’ai pas trouvé de métier plus adapté à mes valeurs pour partager et exprimer mon émerveillement devant la beauté du monde: le journalisme. Mon amour pour les humains m’a aussi engagée sur le chemin de l’humanitaire où j’ai oeuvré comme déléguée et chargée de communication auprès du CICR dans des pays déchirés par la guerre, au Kosovo, en Iran, en Irak, en Ethiopie et en Tunisie. Ensuite, j’ai participé, comme réalisatrice, reporter et porte-parole pour les médias, à la Première Marche mondiale pour la Paix et la Non-Violence, un parcours de 150’000 km et 75 pays traversés en trois mois, en 2010. J’ai vu des centaines de milliers de frères et de soeurs marcher à mes côtés, aspirant à vivre dans l’harmonie. Depuis 15 ans, j’ai été très active dans la promotion d’un traitement constructif de l’actualité, à travers des conférences et la création d’un site d’informations positives, pionnier de l’information positive en Suisse, afin de rétablir de l’équilibre dans le compte-rendu des informations et éviter de manipuler les consciences par omission de ce qui se fait et se vit de beau. En 2012, j’ai créé une plate-forme de voyages éthiques et solidaires, Planetpositiveaction, actuellement en “mode veille”, jusqu’à la fin de la crise que nous traversons.

En 2018, grâce à un financement participatif et le soutien de plusieurs bénévoles dont Sacheen Sierro, consultante en marketing, j’ai pu larguer les amarres et me lancer sur les routes comme reporter bénévole avec mon chien Ulysse. Dès aujourd’hui et une à deux fois par semaine, vous trouverez sur ce blog un récit accompagné d’une vidéo sur les trésors rencontrés spontanément sur ma route, des préparatifs de Begoodee en passant par de merveilleux portraits de personnes ordinaires extraordinaires inspirantes.

Que l’aventure commence! Votre joie est ma destination! Premier épisode, dimanche 25 octobre!

Avatar

Isabelle Alexandrine Bourgeois

Après avoir collaboré pour la télévision, la presse écrite et la radio, Isabelle A. Bourgeois est déléguée humanitaire auprès du CICR avant de devenir rédactrice en chef du magazine du CICR "Avenue de la Paix". En 2018, avec Joy for the Planet, Isabelle traverse 23 pays comme journaliste bénévole pour partager le meilleur de l'homme, raconté dans «La route de la Joie», paru en janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *