Your journey…

Namaste,

Le temps d’ouvrir les yeux et hop, mon esprit encore embrouillé s’illumine à son tour.

Devant moi, flottant dans les airs… Un tapis… My Gosh… What a f…. ! Je n’ai pourtant pas forcé sur le kombucha hier soir !!!!

Une illumination, ah ouf… ou plutôt dommage… J’aime la magie… Ah, mais oui, la magie n’est qu’illusion… L’illusion qui fait son larron… ahahaha

Mon écran est resté ouvert sur le menu principal de “De Uria”, une marque que j’apprécie pour la qualité de ces produits… On y trouve des tapis de yoga organique, éthique et ayurvédique… les plantes sont l’âme de la terre… 

J’adore ce tapis, même si au contraire de voler, il nous ancre ici, maintenant dans notre Journey…

L’illusion n’est qu’un mirage… La réalité, elle, se trouve sur ton tapis… La changer, la transformer demande un effort, d’être généreux avec soi-même, laisser sa paresse et son mental dans son lit… Ecouter son coeur, être honnête avec soi-même, cesser de répéter les mêmes formules magiques et s’autoriser à être heureux.

Si rien ne change, quel est votre plan ?

Le changement est permanent, s’ouvrir, se libérer et lâcher prise. Se donner le droit de respirer, de ressentir l’harmonie… Les bons exercices pour les bons maux…

Your journey, fondé sur 3 piliers n’est pas une illusion ! La magie s’opère quand on sort de sa zone de confort.

Etre prêt à accueillir l’automne … Surfer les saisons plus sereinement, fortifier son être et son corps… Poser son intention … Your Journey, plus qu’une résolution, une combinaison, une connexion …

 

http://www.fredmiserez.ch

https://deuria.com

 

 

 

Je veux danser maintenant !

6:30 du mat’, ” I wanna dance with somebody “, Withney Houston est là devant moi, elle danse et danse … Waouw, non ce n’est pas un rêve… Seul dans ma voiture, je me trémousse  et chante avec elle… Il temps de danser maintenant !

Au quatre coins du monde, les foules se réveillent de cette somnolence imposée. Sur quel pied danser ?  On ne sait plus trop… Le Bal masqué commence à se démoder et les mélodies du bonheur, celles qui trottent dans nos têtes sont en stand by. Heureusement peut-être que nous laissons parler nos coeurs. Leurs battements nous entrainent avec eux dans un tango harmonieux et agréable.

A oui, je suis bien vivant !

Des mois durant, la seule chose qui nous animait, ressemblait à des dessins surréalistes des graphes, des tableaux, des numéros, des interviews… Pas grand chose à voir avec Withney Houston !

My goshhh …  Le carnaval est-il fini ? Enlever ces déguisements, laissez tomber les masques et danser … Voilà peut-être qu’il est temps de commencer l’after party ? Ou la before selon sa situation spatiotemporelle 🙂 Mais please, turn on the volume and put your shoes on.

Le dance floor est vide… et les caisses aussi … malheureusement ce ne sont pas les clefs de sol ni de fa qu’on mets sous la porte… Il va falloir mettre le volume un peu plus fort et accélérer la cadence, je n’ai  pas envie de danser continuellement seul dans ma voiture !

Un solo de piano, suivi par ce kick piquant et une basseline relevée… L’histoire se crée ici et maintenant. J’adore cette mélodie, inspirante, entrainante… J’espère que mes frères pakistanais ont la radio ! Il est temps pour eux de nous fabriquer le prochain accessoire de mode…

Abracadabra, un coup de baguette magique et me voilà sous les lights shows…. Comme par magie … Yesss, c’est bon ça … Allez viens danser… La musique est bonne, of course c’est toi qui la joue.

.   www.fredmiserez.ch

 

 

 

 

Et l’amour alors ?

Mon âme salue ton âme,

Traverser le monde et se retrouver chez soi, safe, serein… entouré par les siens, quelle douce sensation.

Mon coeur, ce dernier n’étant pas à plaindre, n’avait jusqu’à présent par encore rencontré la beauté ni la paix.

Bien sûr, la situation actuelle que nous vivons tous … avec une intensité différente selon ses croyances et certitudes et sa position géographique est propice à se chérir… On a pu voir tous ces élans de solidarité, l’humanité a tremblé.

L’amour pour son prochain est d’actualité… Plus que jamais, on manifeste, on crée, on s’ouvre, on like, on compatit… Superbe, le réveil naît-il de la peur de mourir ? Waouw, quelle nouvelle…

Ne pouvons nous pas nous aimer sans traverser de crise ?

Un mois déjà que j’ai pris l’avion pour traverser notre planète…  Aujourd’hui, on a déjà oublié que le monde s’était arrêté… Cet élan de prise de conscience est peut-être vite retombé… Affaire à suivre…

Dans la rue, la vie a reprit son cours. On se retrouve, on rit, on danse,  le monde revit, l’été arrive… en tous cas ici…

Je suis reconnaissant et te remercie, toi, là ou réside cette lumière, cette chaleur d’où nait l’humanité…Elle est là, en chacun de nous, c’est ce qui nous relie, nous unis et c’est parce que nous la partageons que nous sommes semblables.

Namaste

www.fredmiserez.ch 

Et l’essentiel dans tout ça ?

 

Déjà plus de 6 mois que j’ai atterri ici.

Intense, magique… C’est fou comme le temps passe vite….

Aujourd’hui, un sentiment nouveau m’anime.

Comme une impression de ” Et Maintenant “…

 

Que se cache t’il derrière cette porte d’aéroport ?

Vu d’ici, tout m’a l’air un peu chaotique et pas très séduisant … J’imagine que ma vue à baissé avec les années et c’est tant mieux.

Mes projets ont évidement changés, pas pour me déplaire, au contraire. Je vais me concentrer sur l’essentiel, c’est en tous cas ce que je me suis dit.

Après avoir organisé un festival, une retraite de yoga, surfé des nouveaux spots, donné plus de 100 cours, suivi une formation, joué dans des lieux invraisemblables, dérapé et mangé le bitume à plus de 40km/h, dégusté des mangues, rencontré des gens extraordinaires, bu des noix de coco, attrapé des coups de soleil, discuté avec des singes, rigolé avec des moines, traversé une crise mondiale et  avoir eu un jardin remplis de palmiers, je vais pouvoir me consacrer à l’essentiel.

L’essentiel, forcément un terme indispensable, d’une grande importance, probablement comme une salutation au soleil un jours de pluie.

Mon avion décolle dans quelques jours…

Je file retrouver l’essentiel, avant qu’il ne disparaisse avec le soleil.

 

https://www.instagram.com/fredmiserez/

https://soundcloud.com/miserez

Pas prêt de prendre le train !

Ayubowan,

C’est le bonjour version Sri Lankaise, un bonjour plutôt amical et chaleureux soit dit en passant.

Confiné sur cette magnifique île de l’ocean indien, je prends le temps d’éveiller ma curiosité.

Ici, le règlement est stricte : Interdiction de sortir de chez soi !

J’entends quand même le traffic depuis le jardin, probablement une autre idée du mot interdiction de ce côté-ci du monde.

C’est vrai que depuis quelques temps, je me demande comment peux vivre une famille d’ici sans sortir. Disons que je ne le saurais jamais car je ne peux pas sortir non-plus et ce n’est pas aujourd’hui que je prendrais le train pour aller rendre visite à Damith, mon ami, qui vit à Galle, une charmante ville du sud.

Tous les 3, 4 jours, le couvre feu est levé pendant quelques heures, une journée très attendue d’ailleurs… Aller au Marché, surf, lunch entre amis… Le train train habituel quoi…

Malgré toutes cette agitation, le pays gère assez bien cette crise…

Je ne ressens pas trop de tensions ou d’angoisse, j’attends juste de pouvoir reprendre le train en marche.

Le train qui finira par arriver …

Sous les tropiques la notion du temps n’est plus la même…

Privilégié, j’ai quand même un peu hâte de retrouver toute la compagnie.

Ps : Tout en écrivant, je me suis laissé bercer par ce mix…

Que c’est bon de rêver…

 

 

Namaste à la maison, stp !

Voilà, voilà, il est temps de prendre conscience, que comme l’amour et la musique, ce satané virus, qui nous met à genoux, non pas pour méditer sur notre existence, quoi que … mais plutôt pour nous assouvir à son pouvoir, se propage, se partage aux travers nos relations et nos rencontres.

Rester à la maison est probablement la plus sage des réponses que l’on puisse donner à la question ; Mais que faire alors ?

Au lieux de faire, peut-être, être est une idée !

Prenons le temps de vivre en écoutant cette musique qui remue notre esprit.

Essayons durant cette courte pause existentielle, ainsi soit-elle, de se recentrer sur l’essentiel.

Respire !

Cet air frais est magique, il glisse le long de ton corps jusqu’au plus profond de ton âme.

Mon âme d’ailleurs salue la tienne.

Namaste

NAMASTE, le divin en moi salue le divin en toi